dimanche 22 février 2015

12. TIERS-ETAT

Orléans
1980- 1983


French garage band from '82.  Their cavernous sound reminds 60's garagebands but also some of the 21th sentury new garage. 


Ce trio orléanais produisait un "rock français" dans l'esprit de Bijou. Après quelques concerts dont le festival "Rock d'Orléans", ils enregistrèrent un single avec un son caverneux (pas forcément voulu). Michel Embareck de Best , venu faire un reportage sur le "rock d'Orléans" y décela l'esprit du garage punk us : "Leur rock, construit sur une rythmique en béton armé possède le son caractéristique de ces garage-gangs des mid-sixties…Lorsque j'ai abordé le sujet, les Tiers Etat m'ont regardé avec des yeux ronds confus de n'avoir jamais entendu parler de Count Five ou des Seeds. Leurs héros s'appelle tout simplement Bijou, Little Bob ou Téléphone…". Si bien que le groupe s'empressa de rajouter un tampon "garage band" sur le dos de la pochette. La meilleure face du single est la B avec un insrumental malicieusement baptisé "Aphone" qu'Embareck, décidément sous le charme, n'hésite pas à comparer aux meilleurs versions de "Pipeline". Nul doute que en redécouvrant ces titres en 2014 certains y trouveront un petit quelquechose de Nu Garage! Ce 45t, à tirage confidentiel, est désormais devenu un collector item, j'en ai vu un en mauvais état à 450 euros sur la toile !!


Tiers-Etat au Rock d'Orléans 1981. 



3 commentaires:

  1. Back from the vaults and direct from my vinyl collection

    http://www38.zippyshare.com/v/9FY9YJ1a/file.html

    RépondreSupprimer
  2. Bien vu Rémi, et merci a toi. Fred

    RépondreSupprimer
  3. 450 € la p'tite galette vinylique, mazette, c'est pas pour les bourses percées du tiers-état, ça ! Merci pour cet "introuvaille" Rémi

    RépondreSupprimer