samedi 23 janvier 2016

17. SINGLE TRACK

Brive, Pau, Lyon, St Etienne
1978-1988

In the eighties, Single Track took his one way ticket to punk rock glory mixing Clash influence with french singing....

L'histoire de Single Track commence au milieu des 70's dans une bourgade provinciale endormie, Brive. Deux frangins, Sylvain et Régis Larquier, et deux cousins; Hapiez et Rab, amis d'enfance décident de forme un groupe de R'n'R. En 77, comme beaucoup, ils décident de franchir le pas en s'inspirant des Clash et des Pistols, la vague punk a montré qu'il était possible de monter sur scène même sans être virtuose...Très vite les quatre migrent sur Pau et commencent à se forger une petite réputation scénique. Ils deviennent rapidement les petits protégés de  l'excellent zine "On est pas des sauvages"qui voit en eux l'incarnation française d'un rock sauvage et engagé. Après une première démo, ils sortent sur le label Kronstadt Tapes une cassette 4 titres tirée à 1000 exemplaires qui grâce au réseau de distribution de KT les fait connaître un peu partout en France et au delà. Même si l'influence de Clash est encore bien présente (elle leur collera toujours à la peau), les quatre titres montrent des compos efficaces et des textes acérés couplés à de l'énergie à revendre. Single Track est alors une des figures de proue d'un rock du Sud-Ouest mélangeant ses convictions punk et ses racines occitanes (Parfum de Femme, Ablettes...). Le groupe tourne beaucoup (plus de 200 concerts en 5ans). Afin de se rapprocher d'une ville plus grande, Single Track déménage à nouveau sur Lyon fin 83. En 84, un maxi 6 titres "Corporation" sort sur GMG, si les compos toujours bien ficelées du groupe y gagne en qualité sonore, elles y perdent un peu en énergie. Le groupe n'est d'ailleurs pas satisfait de sa collaboration avec le label parisien: "non seulement, nous avions des crédits dérisoires pour enregistrer mais en plus la promo a été quasi inexistante..." Il renouvelle par contre en 85 leur collaboration avec Kronstadt Tapes qui sort avec Gougnaf Mouvement la compilation "Les Héros Du Peuple Sont immortels" sur laquel on retrouve un titre du groupe "Le Jeu", qui sera leur dernière contribution vynilique.
Après la séparation du groupe on retrouve Sylvain et Régis dans le groupe parisien Les Joueurs.
 

4 commentaires:

  1. Rip from my own collection
    http://www74.zippyshare.com/v/0HNMfGzi/file.html

    Say hello & Enjoy
    Un petit bonjour est toujours bienvenu

    RépondreSupprimer
  2. Un grand merci, de faire revivre ces supers moments !!

    RépondreSupprimer
  3. Oh pétard ! Quel souvenir ! Je dois avoir encore dans un carton la fameuse cassette... quelque part... Dans les années 80, à Saint Etienne, il y avait Blue Note, le magasin punk du coin, pôle rock de la ville. Y officiait Laurent Malfoy, bosse par la même occasion de l'excellent label Kronstadt Tapes. C'était la valse des cassettes ! Pas mal de groupes aussi. Avec entre autre : Ich Libido, les "i", BlankSS ainsi que les excellents Babylon Fighters. Merci pour le Flash Back !

    RépondreSupprimer